Le Rosier Victor Hugo : Conseils de plantation et entretien

La rose Victor Hugo avec Marie Catherine Phanekham

Appartenant au plus ancien groupe des roses modernes, la rose VICTOR HUGO séduit irrésistiblement par sa couleur rouge très foncé et son parfum très délicieux.

La rose rouge est certainement LA fleur de l’amour passionnel.

Elle ne s’offre pas à tout le monde. Réservez-la à l’élu de votre cœur, à celle avec qui vous éprouvez un amour ardent et durable, des sentiments très profonds. La rose Victor Hugo est aussi très appréciée des jardiniers et des producteurs. Sa robustesse en fait une rose facile à planter et à produire

Caractéristiques principales

La rose Victor Hugo se caractérise par sa couleur rouge très foncé et elle fleurit du printemps à l’automne. Elle dégage également un bon parfum fort et une seule grande fleur aura plus de 25 pétales, ce qui en fait le choix parfait si vous voulez être plus romantique.

La fleur en corolle de la rose Victor Hugo peut mesurer jusqu’à 13 cm de diamètre. Très peu de roses atteignent ce diamètre. Voici également un rosier qui ne complique pas la tâche des jardiniers et des producteurs. Il se trouve qu’en plus d’être très peu exigeant en matière de culture, le rosier Victor Hugo est une plante à croissance rapide qui résiste très bien à la plupart des maladies connues. 

Si vous voulez tenter l’aventure avec les roses en tant que jardinier ou producteur de roses, commencez avec le rosier Victor Hugo. Il figure parmi les rares plantes du jardin qui pardonnent vos erreurs et vos ignorances, et qui pourtant à sa maturité vous offrent toujours de magnifiques fleurs de belle couleur et très parfumées. À maturité, ce rosier peut atteindre 110 cm de hauteur. Il résiste au froid de -15 à -20 °C avec une période de floraison de juin à octobre.

Origine de la rose Victor Hugo

La rose Victor Hugo est une espèce dite hybride. Cela signifie qu’elle est née de la manipulation par l’homme de variétés de roses qui existaient déjà. La personne à qui l’on doit cette merveille s’appelle Marie-Louise Meilland.

Pour concevoir ce rosier hybride, elle a réalisé quelques expériences en utilisant du pollen de la variété « Erotika » sur un rosier également déjà hybride résultant du croisement de trois variétés différentes, à savoir « Karl Herbst », « Royal Velvet » et « Suspense ». Vous aurez besoin de cette formule ci pour refaire l’expérience de récréer un rosier Victor Hugo : ((‘Karl Herbst’ x [‘Royal Velvet’x’Suspenses’]) x ‘Erotika’).

En 1985, la même année où il a été créé, le rosier Victor Hugo a également reçu un prix prestigieux, celui du parfum (prix du parfum) à La Haye, aux Pays Bas. Le rosier Victor Hugo a été créé en 1985 par Marie-Louise Meilland l’année même où Victor Hugo décède. Toutefois, il faudra attendre le 100ème anniversaire de la disparition de ce dernier pour que la plante soit baptisée sous le nom que nous lui connaissons aujourd’hui.

Pour la petite histoire, l’écrivain Victor Hugo cultiva aussi un magnifique jardin autour de sa maison de Guernesey, un jardin rempli de roses d’après ce que l’on raconte (je ne suis pas encore allée visiter ce lieu mythique). Et les amoureux de littérature savent à quel point Victor Hugo célébrait dans ses œuvres les jolies fleurs et les roses en particulier.

Culture du rosier Victor Hugo

Bien qu’il supporte plus ou moins tous les climats, il est néanmoins préférable de planter le rosier Victor Hugo pendant qu’il fait encore chaud. Le plein soleil favorise beaucoup son développement et sa floraison.

Il faut cependant prendre soin de lui procurer en même de l’ombre légère quand le soleil commence vraiment à taper fort. Pour le choix du sol, le rosier Victor Hugo n’est pas une plante très exigeante.

Mais évidemment, il poussera plus vite si vous décidez de le planter sur un sol riche en matière organique, frais et surtout bien drainé. Ce rosier se plait et s’accommode dans tous types de sol.

En revanche, si vous voulez des rosiers vraiment beaux et robustes, le sol où vous le plantez doit impérativement être riche et à la bonne composition : sable, gravier, compost… 

Retrouver d’autres articles sur les conseils de Marie Catherine Phanekham

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*