Soigner les roses et les rosiers

Arroser les roses régulièrement
Arroser les roses régulièrement

Les roses ou plutôt les rosiers ont la réputation d’être difficiles à entretenir. Pourtant, c’est loin d’être le cas, car ce sont des plantes plutôt résistantes. Prendre soin des roses est une tâche à la fois très plaisante et assez simple.

Mais comment faire ? Les principaux éléments impliqués dans le soin et l’entretien des roses sont principalement l’arrosage, la taille et la lutte contre les maladies.

Découvrez dans cet article « astuces de jardinage » nos meilleurs conseils pour prendre soin des rosiers. Si vous appliquez bien les conseils qui vont suivre, vos rosiers seront en très bonne santé et ses fleurs, les plus belles qui soient.

Arroser les roses régulièrement

Arroser les roses régulièrement
Arroser les rosiers tous les jours en été

Des rosiers en bonne santé, c’est avant tout des rosiers bien arrosés. Quand le sol est trop sec, les branches et les fleurs des rosiers se développent moins bien. De manière générale, le manque d’eau affecte aussi leur apparence. Ils deviennent aussi trop faibles pour résister aux maladies.

Pour éviter tout cela, vous devez régulièrement arroser vos roses. Les roses ont besoin de plus d’eau plus souvent par temps chaud que par temps frais. Quand il fait trop chaud, il arrive que même une pluie régulière puisse ne pas fournir suffisamment d’eau pour garder vos roses en bonne santé.

Il faut donc surtout avoir l’œil et bien vérifier le niveau d’humidité du sol. Bref, empêchez le sol de trop sécher. Autre chose à savoir, le sol sableux retient moins l’eau que le sol argileux.

Si vous avez planté vos rosiers sur une parcelle sableuse, pensez à les arroser encore plus régulièrement. Pour finir, privilégiez les trempages profonds.

Bien couper et tailler les roses

Indispensable pour avoir des rosiers beaux et sains, la taille est une tâche très plaisante, mais aussi très intimidante, surtout pour les débutants en jardinage. La taille permet de se débarrasser des fleurs et des bois morts qui, en plus d’être très peu esthétiques, peuvent aussi être porteurs de maladies.

Quand vous coupez par exemple les fleurs qui se sont fanées, il va de soi que cela améliore l’apparence des rosiers. Mais en faisant cela, vous empêchez aussi la formation de fruits et graines.

Quand cette dernière est stoppée, les rosiers n’ont pas le choix que de produire d’autres jolies fleurs. En ce sens, la taille permet donc de pousser les rosiers à fleurir à nouveau, plusieurs fois dans une année.

Comment bien tailler ses rosiers ?

Coupez à l’aide d’une cisaille adaptée le bois mort, les vieilles branches, les branches pourries ou malades, les feuilles mortes, les feuilles pourries et les feuilles malades. Les rameaux en surnombre doivent eux aussi être coupés, car une taille a aussi pour but de dégager le cœur de la plante pour favoriser la croissance de celle-ci.  Coupez toujours au-dessus du deuxième “oeil” à l’extérieur.

Prévenir les maladies

N’attendez pas que les maladies frappent vos rosiers. Aux premiers symptômes, il est souvent trop tard. Nous vous suggérons donc de toujours privilégier la prévention.

Alors, pour éviter que des maladies n’infestent et ne ravagent vos platebandes de roses et aussi faire en sorte que les rosiers et les roses restent en bonne santé et toujours beaux, les traitements préventifs sont d’usage.

Quand on parle de rosiers, les maladies telles que l’oïdium, la rouille ou la maladie des taches noires sont les plus courantes. Pour éviter leur apparition, je recommande de pulvériser sur vos rosiers un fongicide à base de cuivre dans le courant du mois de mars.

Marie Catherine Phanekham rose
Marie Catherine Phanekham

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*